ACCÈS À L'EAU POTABLE POUR TOUS :

PROGRAMME  "UNE EAU POUR LA VIE"

   Le programme "Une Eau pour la Vie" consiste à fournir de l'eau potable à des populations très démunies, affaiblies par de nombreuses maladies hydriques liées à la consommation d'eaux insalubres.

Petit cours d'eau de Yangon servant de poubelle pour tous les détritus.
Petit cours d'eau de Yangon servant de poubelle pour tous les détritus.
Exemple d'un puits local dont l'eau insalubre est consommée par la population.
Exemple d'un puits local dont l'eau insalubre est consommée par la population.

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Autre exemple d'un marigot/égout, dont l'eau très.....
Autre exemple d'un marigot/égout, dont l'eau très.....
polluée est seulement filtrée par du sable puis bue !
polluée est seulement filtrée par du sable puis bue !

 Sur les deux photos ci-dessus, on peut voir le système le plus utilisé en Birmanie pour "purifier" l'eau insalubre et hautement contaminée, qui est consommée quotidiennement par des millions de birmans. L'eau est pompée dans des marigots ou des mares (faisant presque toujours office d'égouts publics), avant d'être filtrée dans du sable voir un peu de charbon, matière n'étant pas accessible aux plus démunis.

Cette méthode n'élimine évidemment pas les innombrables bactéries et substances chimiques toxiques contenues dans l'eau. Par conséquence, cette dernière, dont la transparence et la couleur claire inspirent confiance, provoque de graves maladies hydriques souvent mortelles chez les enfants et même chez les adultes.

 POURQUOI TRAITER DE L'EAU ?

L’eau est indispensable à la vie !

   Elle est nécessaire non seulement comme boisson mais aussi pour la préparation des aliments, les soins des animaux domestiques, l’irrigation des cultures, l’hygiène corporelle, les soins aux malades, le nettoyage, le lavage et l’élimination des déchets...suite de l'article issu d'un rapport de l'UNICEF.

 

 L'eau salubre et l'assainissement sont essentiels à la survie !

Pourtant :

  • une personne sur six dans le monde (soit en tout 1,1 milliard d'individus) n'a pas accès à  de l'eau propre et environ 400 millions sont des enfants.
  • quatre personnes sur dix n'ont même pas accès à une latrine rudimentaire.
  • Plus de 614 millions d'enfants grandissent dans des maisons au sol en boue où l'on vit à plus de cinq dans une pièce unique (Sources UNICEF).

Ces conditions de vie catastrophiques font que 1,5 million d'enfants de moins de 5 ans décèdent chaque année (toutes les 15 secondes !) de maladies hydriques* imputables à de l'eau insalubre et à un assainissement inexistant ou insuffisant.

Parmi ces maladies, on trouve diarrhée, choléra, typhoïde, dengue, hépatites et bien d'autres, qui tuent plus que les guerres et le sida réunis.

LIRE le rapport complet de l'Unicef : L’eau insalubre et la malnutrition sont les causes principales pour les décès d’enfants de moins de cinq ans.

 

Au regard édifiant de ses statistiques et rapports, on comprend l’importance pour des populations extrêmement défavorisées (en particulier les enfants) de pouvoir bénéficier d’un accès à l'eau potable.

 

ACTIONS DE PASDB

PLUSIEURS PUITS CONSTRUITS DEPUIS 2011
   Le programme "Une Eau pour la Vie" a démarré en janvier 2011 par la construction de puits et par le financement partiel de la réparation de puissants systèmes de pompage d'eau potable à de grandes profondeurs, dans différents faubourgs de Yangon.
Les coûts unitaires de chaque construction ou intervention restent modique (entre 300 et 500 €), au regard des bénéfices apportés pour les populations.
INSTALLATION DE MINI-USINES DE TRAITEMENT DE L'EAU
   Le programme "Une Eau pour la Vie" s'est nettement développé en janvier 2015 avec l'aide d'un couple de professionnels birmans, spécialisés tous deux dans le traitement de l'eau insalubre en Asie du Sud-Est.
Cette rencontre nous a permis de commencer en janvier 2015 la construction de quatre mini-usines de traitement/purification d'eaux contaminées, dans des zones (bidonvilles situés dans et autour de Yangon) où les conditions sanitaires catastrophiques liées à l'utilisation d'une eau insalubre, provoquent de graves dégâts physiologiques, principalement chez les enfants (plus d'infos ICI). En effet, cette eau consommée par les populations les plus fragiles est hautement polluée par des métaux lourds et des substances chimiques diverses, ainsi que par de nombreuses bactéries et vers provenant des matières fécales humaines et animales.
Grâce à ces installations, des milliers de litres d'eau insalubre peuvent être traités dans une journée (1000 litres/heure) et chaque installation profite à des milliers d'habitants pauvres (bien souvent des réfugiés de conflits armés) s'agglutinant autour des réserves d'eaux.
La première mini-usine de traitement/purification de l'eau a vu le jour en janvier 2015, dans le grand monastère/orphelinat/école d'Aung Zayar Min, que PASDB  soutient déjà depuis deux ans en achetant du riz. Plusieurs milliers de villageois très pauvres vivant autour du monastère peuvent désormais utiliser l'eau rendue potable grâce à ce projet.
Les trois autres installations ont suivi au cours de l'année 2015 et sont toutes achevées, dont l'une dans le monastère/école de Yae Oakan, situé au coeur d'un immense bidonville de Yangon.
Coût moyen d'une installation : 3500 euros
   Ce coût est malheureusement important du fait de la complexité de la technologie utilisée, et notre souhait serait de pouvoir développer le programme "Une Eau pour la Vie", mais à des coûts moindres, à travers des techniques utilisant par exemple l'énergie solaire.
Nous sommes à la recherche de telles techniques pouvant être utilisées à grande échelle.
Merci de nous contacter si vous avez des renseignements ou des compétences liés à ce domaine.

Installation d'une mini-usine de traitement de l'eau en images.

CLIQUER UNE FOIS SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

 Réserve d'eau pluviale où est pompée l'eau...
Réserve d'eau pluviale où est pompée l'eau...
...insalubre source de nombreuses maladies.
...insalubre source de nombreuses maladies.

1re pompe qui envoie l'eau dans un réservoir

     sur lequel est situé un grand

bac/préfiltre avec sable et charbon.


Ci-dessus, plusieurs pièces du système de traitement de l’eau situé à l'abri des intempéries. Ce système comprend la pompe électrique et différents filtres, parmi lesquels un filtre UltraViolet*, qui permet d'éliminer la majorité des bactéries et des virus présents dans l’eau.

*Le traitement de l’eau par UV (Ultra Violet) est très efficace (+ de 99,99 %) contre :

- salmonelles (fièvre typhoïde) - salmonella enteritidis (gastroentérite) -

- cholerae de vibrio (choléra) - tuberculose de Mycobacetrium (tuberculose) -

- pneumophila de Legionella (Légionellose) - virus de la grippe, de poliomyélite - et Hepatitus.


ARRIVÉE DE L'EAU POTABLE AUX ROBINETS



LA MARRAINE DE PASDB
LE PARRAIN DE PASDB

LA PRÉSIDENTE D'HONNEUR DE PASDB GABRIELLA WRIGHT

AVEC LE SOUTIEN DU

Dr CHRISTOPHE FAURÉ

GRÂCE AUX DONATEURS, PASDB :
- FOURNIT de l'eau potable.
- SCOLARISE des enfants.
- ATTRIBUE des microcrédits.
- RESTAURE des huttes.
- PARRAINE des familles et des projets.

"Il n'existe pas de meilleur exercice pour le cœur que................de se pencher pour aider quelqu'un à se relever." J. A. Holmes 

(nous pouvons vous recontacter par téléphone)