PARRAINAGES D'ENFANTS BIRMANS ET DE FOYERS DÉMUNIS, AINSI QUE DE PROJETS

   Dans le cadre des différents types de parrainages que nous proposons en Birmanie, il est important de savoir que notre jeune association humanitaire dispose de moyens financiers et logistiques relativement limités. Pour cette raison, nos responsables locaux birmans ne peuvent gérer à temps plein une organisation si spécifique que celle liée aux stricts parrainages individuels d'enfants. 

 

UNE VISION DIFFÉRENTE DU PARRAINAGE

   De plus, les types de parrainages que nous mettons en oeuvre dans ce pays se manifestent de différentes manières par rapport à ce qui est proposé habituellement par d'autres associations spécialisées.  

Ils consistent en effet à soutenir non seulement les enfants les plus défavorisés, mais aussi leurs familles et les communautés dans lesquelles ils vivent, à travers des projets durables tels que l'attribution de microcrédits ou la construction de puits collectifs.  

En procédant de cette manière, nous essayons d'éviter au maximum de créer des déquilibres sociaux dans des villages déjà fragilisés par une extrême pauvreté. Ainsi, par notre activité sociale sur place, nous tentons de prendre en compte  le concept primordial dans toute action humanitaire de “ Do No Harm ” (ne pas nuire, ne pas faire de mal) des anglo-saxons. 

 

COMMENT PROCÉDONS-NOUS ?

   Toutefois, devant le nombre croissant de personnes intéressées pour parrainer un enfant, une famille ou un projet spécifique, nous avons demandé à nos responsables locaux de cibler, dans les zones où nous intervenons, les enfants et personnes les plus en détresse (qui ont moins de 0,50 cts d'euros de revenus par personne et par jour en moyenne pour le foyer). De nombreux birmans sont malheureusement concernés.  

Le parrain intéressé prend alors en charge la scolarisation d'un ou de plusieurs enfants (environ 45 €* par an par enfant), mais aussi l’achat de riz, sachant qu’un sac de 50 kilos (quantité mensuelle nécessaire pour un foyer de 5/6 personnes) revient à environ 23 €*, la construction d'un puits, etc.

Bien entendu, pour la raison évoquée plus haut (logistique insuffisante), un suivi direct fréquent entre le parrain et l’enfant ou la famille soutenue n’est pas possible, mais nous pouvons toutefois donner nous-mêmes des nouvelles de ces enfants et familles que nous visitons chaque année (en prenant par exemple des photos). De plus, pour la même raison, nous n’organisons pas de visites sur place.

*Prix variable selon le taux de change.

 

À titre d'exemple, avec environ 300 euros par an, un parrain peut scolariserun enfant et acheter le riz pour une famille de 6 personnes (quatre enfants et deux adultes), construire un puits, etc.

Voir Exemples de COÛTS de nos actions sociales.

 

 

SI VOUS SOUHAITEZ NOUS SOUTENIR POUR CETTE ACTIVITÉ , VEUILLEZ S.V.P. CLIQUER ICI

 



LA MARRAINE DE PASDB
LE PARRAIN DE PASDB

LA PRÉSIDENTE D'HONNEUR DE PASDB GABRIELLA WRIGHT

AVEC LE SOUTIEN DU

Dr CHRISTOPHE FAURÉ

GRÂCE AUX DONATEURS, PASDB :
- FOURNIT de l'eau potable.
- SCOLARISE des enfants.
- ATTRIBUE des microcrédits.
- RESTAURE des huttes.
- PARRAINE des familles et des projets.

"Il n'existe pas de meilleur exercice pour le cœur que................de se pencher pour aider quelqu'un à se relever." J. A. Holmes 

(nous pouvons vous recontacter par téléphone)