LE MICROCRÉDIT DANS LE MONDE

 

 

 C’est le professeur d'économie bangladais Yunus Muhammad, créateur de la Grameen Bank au Bangladesh en 1976 et prix Nobel de la Paix en 2006, qui popularise au niveau international, à partir de la fin des années 70, le microcrédit  et la microfinance.

   Lors d'une séance de travaux pratiques d'un cours d'investissement, Muhammad Yunus propose à ses étudiants d'interroger les fabricants de tabourets en bambou des plus proches villages. Les 42 femmes artisanes ont besoin de 27 dollars au total pour développer leur activité. Or toutes les banques refusent de financer ce trop faible montant à des clients insolvables. Honteux de cette situation, Yunus prête la somme de sa propre poche.

   Pour comprendre l'importance de l'attribution de microcrédits dans les pays pauvres, il est utile de savoir qu'aujourd'hui, sur la planète, 2,5 milliards d'êtres humains vivent avec moins de 2 $ par jour et 1 milliard avec moins de 1 $ ! 

Mais aussi, plus de 80 % de la population mondiale n’a pas accès aux services financiers et 90 % ne peut bénéficier de crédits ! (source ONU).

 

   L'activité de microcrédit encourage les micro-projets au niveau local. Cela permet d'induire des mutations « à la base ». Celles-ci sont souvent plus efficaces et ont un plus grand effet d'entraînement (en créant un maillage économique dans le pays) que certaines infrastructures ou certains gros projets industriels qui bénéficient rarement aux plus pauvres.

Mais au-delà du simple aspect financier, les programmes de microcrédit ont aussi un impact sur le développement local. En effet, ils touchent des secteurs aussi divers que l'agriculture (groupements villageois, coopératives paysannes, organisations professionnelles agricoles), l'artisanat (groupements d'artisans, associations artisanales féminines), le financement de l'économie sociale (mutuelles d'épargne et de crédit, banques villageoises), la protection sociale (mutuelles de santé, caisses de santé primaire) ou l'éducation. Ainsi, ils contribuent à l'amélioration de l'accès aux services sociaux de base, aux soins de santé, aux services de planification familiale et à l'eau potable.

 

Actuellement, la microfinance n’est plus cantonnée aux pays en développement. Il existe aujourd’hui dans de nombreux pays industrialisés des structures d’aide aux micro-entrepreneurs, via des dispositifs de micro-crédit, voire des structures accordant des microcrédits personnels, pour des besoins particuliers.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE MICROCRÉDIT et la microfinance dans le monde, (origine, développement, etc.), ouvrir les liens ci-dessous :

 

ET AUSSI :




LA MARRAINE DE PASDB
LE PARRAIN DE PASDB

LA PRÉSIDENTE D'HONNEUR DE PASDB GABRIELLA WRIGHT

       Son témoignage vidéo

AVEC LE SOUTIEN DU

Dr CHRISTOPHE FAURÉ

GRÂCE AUX DONATEURS, PASDB :
- FOURNIT de l'eau potable.
- SCOLARISE des enfants.
- ATTRIBUE des microcrédits.
- RESTAURE des huttes.
- PARRAINE des familles et des projets.

"Il n'existe pas de meilleur exercice pour le cœur que................de se pencher pour aider quelqu'un à se relever." J. A. Holmes 

(nous pouvons vous recontacter par téléphone)