JAMBE SAUVÉE DE L'AMPUTATION

 (Nota bene : seules quelques sélections de dernières nouvelles depuis l'année 2013 sont décrites dans ces pages).

SOINS D'URGENCE À UN ENFANT BLESSÉ (orphelin de père) :

   Lors de notre dernier séjour en Birmanie (novembre 2012), nous avons rendu visite à des familles et enfants que nous soutenons dans un village à une heure de route de Yangon. Nous étant aperçu qu'un des enfants (Zaw Lin Htut) boitait, nous avons demandé à sa mère ce qui se passait et elle nous a alors raconté qu'il s'était blessé avec du métal. On a alors demandé à l'enfant de nous montrer sa plaie à la cuisse, qui était béante et sur-infectée. Devant l'étendue de la blessure, nous l'avons immédiatement conduit au dispensaire de campagne le plus proche.

Le médecin nous a alors expliqué, après l'avoir soigné (curetage sans anesthésie !), qu'à 48 heures près, sans cette intervention rapide, Zaw Lin Htut aurait été amputé de sa jambe droite (chaleur, bactéries, surinfection, nécrose) ! 

Le soin nous est revenu à 5 €, argent que ne possédait même pas la mère !!!

Il fallait bien entendu un traitement antibiotique pour les jours suivant, qui nous a coûté environ 8 euros ! En gros, cet enfant allait perdre sa jambe parce qu'il manquait 13 euros dans le foyer pour le soigner (à l'époque où PASDB a pris cette famille en charge, la mère gagnait 11 euros par mois) !

C'est aberrant, mais malheureusement la réalité quotidienne de millions de birmans (voir Système de santé).

À noter que nous possédons une caisse dédiée aux urgences médicales et que nous l'approvisionnons tous les mois de 50 euros.

 

  Photos de l'intervention de PASDB pour soigner la jambe de Zaw Lin Htut.

 

Cliquer une fois sur les photos pour les agrandir





La "pharmacienne" de ce petit dispensaire de campagne.
La "pharmacienne" de ce petit dispensaire de campagne.
La jambe de Zaw Lin Htut un an après, avec une belle cicatrice mais parfaitement fonctionnelle.
La jambe de Zaw Lin Htut un an après, avec une belle cicatrice mais parfaitement fonctionnelle.


LA MARRAINE DE PASDB
LE PARRAIN DE PASDB

LA PRÉSIDENTE D'HONNEUR DE PASDB GABRIELLA WRIGHT

       Son témoignage vidéo

AVEC LE SOUTIEN DU

Dr CHRISTOPHE FAURÉ

GRÂCE AUX DONATEURS, PASDB :
- FOURNIT de l'eau potable.
- SCOLARISE des enfants.
- ATTRIBUE des microcrédits.
- RESTAURE des huttes.
- PARRAINE des familles et des projets.

"Il n'existe pas de meilleur exercice pour le cœur que................de se pencher pour aider quelqu'un à se relever." J. A. Holmes 

(nous pouvons vous recontacter par téléphone)