UNE GRANDE PARTIE DES BIRMANS SE TROUVE DANS UNE SITUATION DE PAUVRETÉ ABSOLUE

       

ENVIRON 40 % DE LA POPULATION BIRMANE VIT EN DESSOUS DU SEUIL DE PAUVRETÉ.

 

  Dans son rapport annuel de 2017, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) classe la Birmanie parmi les pays les plus pauvres au monde (157ème sur 199 à l’indice de développement humain)*.

Il est à noter que ce classement situe la Birmanie au niveau du Népal, du Kenya, de la Syrie et que les 40 pays les plus pauvres sont africains !

 

L'espérance de vie y est de 66 ans (moins que le Bangladesh !) et les conditions de vie sont particulièrement destructrices pour les enfants qui paient le prix fort. En effet, la mortalité infantile s'élève à 45 pour mille (3,6 pour mille en France !), 1 enfant sur 10 n’atteint pas l’âge de 5 ans et un tiers des enfants birmans souffrent de malnutrition !

 

L'ONU-Habitat estime qu'au moins 40 % des quelque 5 millions d'habitants de Rangoun (capitale économique) sont "pauvres ou extrêmement pauvres", obligés de survivre "au jour le jour", souvent dans des logements insalubres ou des installations illégales (bidonvilles).

Pour plus d'infos, lire : bidonvilles de Yangon

 

*L'Indicateur de Développement Humain, ou I.D.H., a comme objectif d'essayer de mesurer le niveau de développement des pays, sans en rester simplement à leur poids économique mesuré par le P.I.B. ou le P.I.B. par habitant. Il intègre donc des données plus qualitatives. C'est un indicateur qui fait la synthèse (on l'appelle indicateur composite ou synthétique) de trois séries de données :

  • l'espérance de vie à la naissance (qui donne une idée de l'état sanitaire de la population du pays) ;
  • le niveau d'instruction mesuré par la durée moyenne de scolarisation et le taux d'alphabétisation ;
  • le P.I.B. réel(c'est-à-dire corrigé de l'inflation) par habitant.

  *le P.I.B. réel par habitant donne une indication sur le niveau de vie moyen du pays.

 



LA MARRAINE DE PASDB
LE PARRAIN DE PASDB

LA PRÉSIDENTE D'HONNEUR DE PASDB GABRIELLA WRIGHT

       Son témoignage vidéo

AVEC LE SOUTIEN DU

Dr CHRISTOPHE FAURÉ

GRÂCE AUX DONATEURS, PASDB :
- FOURNIT de l'eau potable.
- SCOLARISE des enfants.
- ATTRIBUE des microcrédits.
- RESTAURE des huttes.
- PARRAINE des familles et des projets.

"Il n'existe pas de meilleur exercice pour le cœur que................de se pencher pour aider quelqu'un à se relever."    J. A. Holmes 

(nous pouvons vous recontacter par téléphone)