LES CONSTRUCTIONS DE TROIS PUITS D'EAU POTABLE FINANCÉS PAR PASDB SONT ACHEVÉES

Exemple d'un puits local dont l'eau insalubre est consommée par la population.
Exemple d'un puits local dont l'eau insalubre est consommée par la population.

Autre exemple d'un marigot/égout, dont l'eau contaminée est seulement filtrée par du sable puis bue.

Sur les photos ci-dessus, on peut voir le système le plus "efficace" utilisé en Birmanie pour filtrer l'eau insalubre. L'eau est recueillie dans des marigots ou des mares (faisant souvent office d'égouts publics) par des pompes, avant de passer à travers du sable et parfois un peu de charbon pour les plus "riches". Mais bien sûr, cette méthode ne stoppe pas toutes les bactéries et substances chimiques toxiques contenues dans l'eau. Ainsi, cette dernière, dont la transparence et la couleur claire inspirent confiance, provoque de graves maladies hydriques chez les enfants et même chez les adultes.

Et voilà !

Les constructions des trois puits collectifs d'eau potable que PASDB s'était engagée à  financer dans les faubourgs de Hlaing Tharyar, Shwe Pyi Thar (assez éloignés du centre de Yangon) et Thanlyin sont achevées, pour le plus grand bonheur d'environ 2000 adultes et enfants, qui pourront désormais consommer l'eau et se laver dans de bien meilleures conditions phytosanitaires.

Pour rappel, les maladies hydriques sont la première cause de mortalité dans le monde.

Inauguration des puits en mars et mai 2013 et en avril 2014.

 

Coût des trois puits : 1300 euros (dont l'achat d'une pompe électrique).

N°1

Arrivée d'un nouveau puits d'eau potable financé par PASDB (ce qui est indiqué sur le puits en blanc sur fond rouge) dans le faubourg de Hlaing Thayar (Yangon). Environ 900 personnes en bénéficient.
Arrivée d'un nouveau puits d'eau potable financé par PASDB (ce qui est indiqué sur le puits en blanc sur fond rouge) dans le faubourg de Hlaing Thayar (Yangon). Environ 900 personnes en bénéficient.

PARTICIPATION DES HABITANTS CONCERNÉS

   Il est important de préciser que, selon leur disponibilité du moment, les personnes qui bénéficieront de l'usage de ces puits participent aux travaux de construction, ce qui les responsabilise pour l'entretien futur des ouvrages.

N°2


Puits construit par PASDB dans le faubourg de Shwe Pyi Thar (Yangon). Environ 400 personnes profitent désormais d'une précieuse eau potable. L'eau est ici puisée à 50 mètres de profondeur.

N°3

Nouveau puits construit par PASDB en 2014 dans le faubourg de Thanlyin (Yangon).

700 personnes peuvent désormais utiliser ce puits qui leur fournit le si précieux liquide.


Coût de ce puits : 600 euros car il a fallu acheter une pompe électrique.



LA MARRAINE DE PASDB
LE PARRAIN DE PASDB

LA PRÉSIDENTE D'HONNEUR DE PASDB GABRIELLA WRIGHT

       Son témoignage vidéo

AVEC LE SOUTIEN DU

Dr CHRISTOPHE FAURÉ

GRÂCE AUX DONATEURS, PASDB :
- FOURNIT de l'eau potable.
- SCOLARISE des enfants.
- ATTRIBUE des microcrédits.
- RESTAURE des huttes.
- PARRAINE des familles et des projets.

"Il n'existe pas de meilleur exercice pour le cœur que................de se pencher pour aider quelqu'un à se relever." J. A. Holmes 

(nous pouvons vous recontacter par téléphone)